La non-nomination des bourgmestres des communes à facilités constitue une nouvelle entrave à la démocratie, conséquence de la sixième réforme de l’Etat soutenue par le MR!

Ce matin, la Ministre flamande de l’Intérieur Liesbeth Homans (N-VA) a informé la presse de sa décision de ne pas nommer les bourgmestres de quatre des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise pour avoir envoyé, “à la place du gouverneur du Brabant flamand”, les convocations électorales en vue des élections communales du 14 octobre dernier dans la langue des électeurs.

Lire la suiteLa non-nomination des bourgmestres des communes à facilités constitue une nouvelle entrave à la démocratie, conséquence de la sixième réforme de l’Etat soutenue par le MR!

Allocations familiales: DéFI dénonce la discrimination flamande à l’égard des francophones – Le Soir – 4 février 2019

https://plus.lesoir.be/204738/article/2019-02-04/allocations-familiales-defi-denonce-la-discrimination-flamande-legard-des

Communes à facilités : Il faudra commander ses documents en français une seule fois – DH – 16 janvier 2019

https://www.dhnet.be/regions/bruxelles/communes-a-facilites-il-faudra-commander-ses-documents-en-francais-une-seule-fois-5c3f645a7b50a60724be5ee2

Des candidats francophones dans plusieurs communes sans facilités de la périphérie – Le Vif – 14 septembre 2018

https://www.levif.be/actualite/belgique/des-candidats-francophones-dans-plusieurs-communes-sans-facilites-de-la-peripherie/article-normal-941877.html

DéFI dénonce fermement l’envoi des convocations électorales uniquement en néerlandais !

DéFI Périphérie dénonce avec la plus grande fermeté l’envoi des convocations électorales en néerlandais relatives au scrutin d’octobre 2018, dans les communes à facilités, par le gouverneur du Brabant flamand sur ordre de la ministre flamande N-VA de tutelle Liesbeth Homans.

Ces convocations sont illégales en vertu de l’arrêt du Conseil d’Etat du 20 juin 2014. Pour rappel, cet arrêt permet aux habitants qui le souhaitent de demander à leur administration communale de recevoir leurs documents en français pour une période renouvelable de 4 ans.

http://plus.lesoir.be/178437/article/2018-09-14/communes-facilites-defi-invite-lelecteur-francophone-boycotter-les-convocations

http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/communes-a-facilites-defi-invite-l-electeur-francophone-a-ne-pas-donner-suite-aux-convocations-du-gouverneur-5b9bdec8cd704df8b49f4094

Lire la suiteDéFI dénonce fermement l’envoi des convocations électorales uniquement en néerlandais !

Périphérie: DéFI dénonce le soutien aux seules listes flamandes – La Capitale – 3 septembre 2018

http://www.lacapitale.be/273857/article/2018-09-03/peripherie-defi-denonce-le-soutien-aux-seules-listes-flamandes

Retrouvez ici notre communiqué de presse complet.

« Faut-il interdire le parti ISLAM? » – Débat sur La Première RTBF – 4 septembre 2018

Pour retrouver mes interventions lors du débat d’hier midi sur « Faut-il interdire le parti Islam? » avec Richard Miller pour le MR, c’est ici ▶ https://www.rtbf.be/auvio/detail_debats-premiere?id=2392501&t=1959

La position de DéFI est claire: Un parti ne peut avoir de légitimité démocratique à partir du moment où son projet politique est la négation même de la démocratie et de ses principes fondamentaux, parmi lesquels l’égalité hommes/femmes et la liberté de croire ou de ne pas croire.

À la Cour constitutionnelle de se prononcer in concreto, sur base d’une disposition qui vise tous les partis liberticides

Un débat à inscrire dans celui, plus large, de la laïcité de l’Etat.