Pouvoir d’achat, Santé, Sécurité… Mes priorités de campagne dans 7Dimanche

Extraits:

✊🏽 « Les responsables politiques et les partis doivent être #cohérents et ne pas dire une chose un jour et le contraire le lendemain. Chez DéFI – Démocrate Fédéraliste Indépendant , quand on dit « pas avec la N-VA », c’est « pas avec la N-VA ». En étant cohérent, on redonne confiance aux électeurs pour lutter contre les extrêmes et diminuer le taux d’abstention des électeurs. »

« Nous prônons plus de #concertation avec le terrain, tant pour les agriculteurs ou la justice que pour les hôpitaux. Il faut arrêter de prendre des mesures sans parler aux représentants de terrain, pour mieux comprendre ce dont ils ont vraiment besoin dans leur quotidien. Il ne faut pas juste sonder les personnes au moment des élections, mais les écouter toute l’année. »

👩🏻 #Avortement fait l’objet de chantage. J’en veux aux partis de la Vivaldi soi-disant progressistes d’avoir cédé sur cette question.
Ils doivent se libérer du cd&v. Ils disent que c’est scandaleux… mais ils ne bougent pas.

✈️ #Survol On a défendu des textes qui ont été rejetés par tous les partis, alors qu’au niveau communal, ils militent contre le survol de Bruxelles et ses nuisances. C’est de l’hypocrisie pure.

🐓 #Wallonie Les Wallons doivent pouvoir bénéficier de l’expertise de DéFI en termes de réduction des dépenses, de bonne gouvernance, de remise à l’emploi. Avec Didier Gosuin et Bernard Clerfayt en Région bruxelloise, on a augmenté le taux d’emploi de 10 %.
Cela me fait mal au cœur de voir la Wallonie qui n’avance pas, alors qu’il y a en Wallonie un vrai esprit d’entreprendre

👨🏻‍🌾 Les #agriculteurs sont au cœur de notre autonomie alimentaire. La réforme fiscale que l’on défend, c’est aussi pour les agriculteurs. Ce sont des #indépendants. Les indépendants font partie d’une des cinq grandes priorités de DéFI. Je n’ai pas l’impression que leur vie se soit améliorée avec le MR qui prétend les défendre.

Lire l’article complet.

Bienvenue, Ludivine de Magnanville!

#WelcomeLudivine! #Horeca #Entrepreneuriat
Tellement heureuse et honorée de voir Ludivine De Magnanville rejoindre la liste régionale bruxelloise DéFI, parti du libéralisme social et de l’entrepreneuriat!

Lire la suite

Congeler ses ovocytes doit être accessible à toutes!

Avoir un enfant est le rêve de beaucoup de femmes.

Sauf que les circonstances de la vie ne leur permettent pas toujours de réaliser ce projet avant 35 ans, pour des raisons liées à leur carrière, à leur situation financière ou à leur situation amoureuse.

Or, dès l’âge de 35 ans, le nombre d’ovules et leur qualité commencent à diminuer.

Lire la suite

Alzheimer: le gouvernement manque d’ambition!

La maladie d’Alzheimer est une maladie lourde, irréversible et incurable, mais aussi un handicap invisible, qui peut être synonyme d’isolement, puisque 70% des malades vivent à domicile.

60% des malades sont des femmes. Les femmes auraient environ deux fois plus de risques de développer la maladie au cours de leur vie que les hommes.

Pour expliquer ce phénomène, deux facteurs sont actuellement avancés par les chercheurs :

  • La dépression, puisque cette maladie est corrélée à Alzheimer, et que les femmes y sont plus exposées

  • La chute des taux d’oestrogènes à la ménopause et la perte de leurs effets protecteurs sur le cerveau impliqueraient une progression plus rapide de la maladie chez les femmes

J’ai donc demandé au Ministre de développer 4 priorités:

Lire la suite

Pour les experts, il faut criminaliser le féminicide!

« On ne tue pas par amour »
Et pourtant, chaque jour, des femmes sont battues, harcelées, humiliées, par leur (ex) compagnon.
L’année passée, 23 femmes sont mortes parce qu’elles étaient des femmes.
Hier encore, nous apprenions que l’athlète Fanny Appes a échappé de justesse à la mort, poignardée par son ex qui la harcelait depuis des mois.
Hasard du calendrier: je participais ce matin à un colloque sur le Féminicide.
L’occasion d’en apprendre plus sur les législations française et espagnole mais aussi sur nos besoins en Belgique.

Lire la suite

Les rapports d’évaluation de la loi IVG plaident pour notre proposition de loi!

Tout au long des débats relatifs à nos propositions de loi dépénalisant l’IVG et assouplissant ses conditions légales, j’ai entendu dire par leurs détracteurs que nous légiférions en l’absence de données actualisées sur l’IVG en Belgique.
Grâce aux récents rapports de la commission d’évaluation de la loi IVG qui nous ont été présentés en Commission de la Santé, nous pouvons confirmer que nos propositions répondent bien aux réalités du terrain, et qu’une extension du délai de 12 à 18 semaines s’impose pour que les femmes qui avortent chaque année aux Pays-Bas puissent le faire en Belgique, dans leur pays, et dans de bonnes conditions.

Lire la suite